Avisar de contenido inadecuado

La nuit derniere

{
}

 

Dix ans de plus en plus loin,
De plus en plus floue, les morts et les vivants.
Non uq equiera rappelez-vous: je ne peux pas oublier.
A mille li sa tombe seul.
Pensées d'elle, pour elle, sans elle.
Si nous devions nous retrouver,
ne me reconnaissez pas:
Les cheveux blancs
Poudre pour le visage mon visage.

La nuit dernière j'ai rêvé que je rentre chez lui.
J'ai regardé par la fenêtre de votre chambre.
Je peignée et m'a vu, mais n'a pas parlé.
Nous avons regardé en pleurant.
Je sais où mon cœur est brisé:
Le sommet de cyprès dans le clair de lune.

 

 

{
}
{
}

Deja tu comentario La nuit derniere

Identifícate en OboLog, o crea tu blog gratis si aún no estás registrado.

Avatar Tu nombre